maison-a-vendre
Acheter son logement est un épisode important dans la vie. L’acquisition d’un bien immobilier est la réalisation d’un rêve, d’un idéal. C’est également un investissement de taille qui doit résulter d’une mûre réflexion. Avant d’entrer en possession de votre logement, vous devrez ainsi passer par diverses étapes qui vous aideront à faire le bon choix.…

Acheter son logement est un épisode important dans la vie. L’acquisition d’un bien immobilier est la réalisation d’un rêve, d’un idéal. C’est également un investissement de taille qui doit résulter d’une mûre réflexion. Avant d’entrer en possession de votre logement, vous devrez ainsi passer par diverses étapes qui vous aideront à faire le bon choix. En général, elles sont au nombre de 3 : la recherche, la visite et enfin l’évaluation des travaux. Ci-dessous, on vous donne plus de détail sur ces trois étapes-clés.

 

 

Étape nº 1 : la recherche

 

Pour effectuer l’achat d’un bien, il est évident qu’il faudra avoir un certain budget à y allouer. Afin d’acquérir votre logement, pensez tout d’abord à déterminer la somme qui est réellement à votre disposition. Vous pourrez financer votre acquisition avec vos propres fonds, ou à l’aide d’un emprunt immobilier. Dans ce dernier cas, renseignez-vous auprès de votre banque sur vos possibilités.

 

Après avoir pris connaissance de votre budget, passez à la recherche proprement dite. Pour cela, établissez quelques critères de sélection. En premier lieu, délimitez une zone géographique précise. Elle doit se conformer à vos besoins au quotidien. C’est-à-dire, que la localisation de votre futur chez vous devrait avoir dans ses alentours de bonnes écoles pour vos enfants, ou des établissements commerciaux pour vos courses. Dans la mesure du possible, il devrait aussi être situé pas trop loin de votre travail et dans l’axe des transports en commun. Ensuite, définissez la bonne surface, adaptée à la grandeur de votre famille. Enfin, choisissez un bien qui a une valeur immobilière acceptable, en prévision d’une éventuelle revente, car on ne sait jamais ce que peut nous réserver l’avenir.

 

Quand vos recherches porteront leurs fruits, vous pourrez organiser la visite du logement.

 

Étape nº 2 : la visite du logement

 

Les logements que vous aurez à visiter peuvent être des appartements ou des maisons. Les visites de ces deux sortes de bien ont des points communs, mais aussi quelques détails différents. Lors de la visite d’un appartement, outre les questions classiques que vous poserez au propriétaire (le délai de disponibilité du bien, la consommation énergétique, la surface…), informez-vous sur la copropriété de l’endroit. Récolter des renseignements sur les charges de copropriété, les assemblées générales effectuées, et les impôts locaux. Demandez également qu’on vous remette le carnet d’entretien du lieu. Si par hasard, l’appartement que vous désirez acquérir est en location, obtenez auprès du vendeur le contrat de location.

 

La visite d’une maison quant à elle devra vous renseigner sur son type d’assainissement et l’état de ce dernier, les travaux déjà entrepris dans le passé, le mode de chauffage, ou encore sur le système de production d’eau chaude. Si la maison est située sur un lotissement, lors de son achat, vous devenez propriétaire du terrain sur lequel elle est bâtie. Informez-vous sur le règlement du lotissement qui est un document sur les règles en vigueur au sein du lotissement. Déterminez dans ce document les couleurs et l’aspect extérieur admis, la surface minimale constructible, les dimensions de la bâtisse et les matériaux autorisés. Le cahier des charges quant à lui, vous donnera des instructions sur les devoirs de chaque propriétaire.

 

Étape nº 3 : l’évaluation des travaux à faire

 

Un logement neuf ne présentera sûrement aucun problème. Par contre, une bâtisse qui a un certain vécu peut avoir quelques détails à rectifier. Soyez attentifs aux travaux qui seront à réaliser, car cela peut augmenter significativement le prix global du logement. Observez les fissures et l’état général des murs. Voyez si des problèmes d’humidité sont présents, et déterminez sa source. Faites-vous aider par un professionnel du bâtiment pour ne pas vous tromper dans l’évaluation de l’ampleur des réparations à faire. Demandez-lui un devis détaillé et établissez votre budget.

 

Crédit photo : Mark Moz.